Recettes mensuelles
- Salaires
- Prestations familiales (aide au logement) 
- Pension alimentaire 
- Autres

Dépenses fixes mensuelles
- Loyer
- Electricité, gaz (mensuel ou tous les 2 mois)
- Eau (tous les 6 mois)
- Assurances logement, voiture… (paiement mensuel, semestriel ou annuel)
- Taxe habitation*, impôts sur le revenu (prélèvement à la source)
- Mutuelle (mensuelle ou semestrielle)
- Téléphone, internet (forfait groupé)
- Crédits
- Autres (ordures ménagères, abonnement sport…)
L’alimentaire, le carburant, vos frais personnels ne sont pas inclus dans les dépenses FIXES. Le budget disponible sert à régler l’ensemble de ces dépenses. 
Il faut impérativement faire sa déclaration de revenus pour les revenus perçus l’année précédente.
Quelques définitions
Agios : frais prélevés par la banque en cas d’opérations particulières sur le compte du client (découvert, avance, etc.)
Crédit renouvelable / crédit revolving : mise à disposition d’un emprunteur d’une réserve d’argent qu’il pourra utiliser et reconstituer selon son gré. Ce crédit est proposé par un établissement financier ou une enseigne commerciale.
Débiteur : personne qui doit de l’argent à quelqu'un.
Découvert : avance permise par la banque pour régler les paiements sans provision sur le compte.
Droit au compte : droit d’ouvrir un compte de dépôt auprès d’un établissement bancaire selon les conditions prévues par la loi.
Frais fixes : dépenses régulières et dont le montant est constant.
Reste pour vivre : ressources disponibles pour un mois, une fois les charges fixes payées.
Service d'aide à la mobilité bancaire : service offert par la banque qui vous ouvre un compte, à procéder à votre place à toutes les formalités liées à votre changement de domiciliation bancaire (prélèvements et virements récurrents).
Surendetté : qui a accumulé trop de dettes pour pouvoir faire face à ses échéances.
TAEG : Taux annuel effectif global. Il s'agit du taux d’intérêt qui correspond à la totalité des sommes à payer pour un crédit, c'est à dire - les intérêts bancaires,
- frais de dossier (payés à la banque),
- frais payés ou dus à des intermédiaires intervenus dans l'octroi du prêt (courtier par exemple),
- coût de l'assurance emprunteur,
- frais de garanties (hypothèque ou cautionnement),
- frais d'évaluation du bien immobilier (payés à un agent immobilier),
- tous les autres frais qui vous sont imposés pour l'obtention du crédit (ouverture d'un compte bancaire, ...).
Conseils pour un budget équilibré
Un budget est dit équilibré lorsque les ressources sont supérieures ou égales aux dépenses sur une période donnée.
Tenez compte des échéances de votre budget surtout des charges fixes (exemple : loyers, impôts, mensualités de crédit...) au moins une fois par mois. Donc priorisez vos dépenses et adaptez-les à vos revenus même de manière momentanée. Gardez toujours une petite marge dans votre budget pour faire face aux imprévus.

Une planification annuelle des factures permet de connaître le montant mensuel à réserver pour leurs paiements.

Restez vigilant sur le recours au crédit. Le crédit n’est pas un revenu complémentaire. Il peut même entraîner votre surendettement 
Si vous  contractez un crédit, étudiez avec attention les offres et posez-vous la question si vous serez en capacité de le rembourser aujourd'hui mais surtout demain. Utilisez le découvert autorisé qu’en cas de besoin absolu, en limitant au maximum la durée et le montant d’utilisation. 
ATTENTION, il existe diverses façons de s’endetter : crédit, découvert, retard dans ses paiements (loyer, EDF, assurances…) ou encore emprunt à un proche.

Épargnez même des petites sommes cela peut vous donnez des marges de manœuvre en cas de charges exceptionnelles ou de baisse de ressources.
Testez votre budget
Vous avez du mal à établir un budget et à tenir vos comptes à jour.
Oui             Non
Vous avez des difficultés pour régler vos charges (impôts, assurances, loyer…) dans les délais.
Oui             Non
Des opérations bancaires (chèques, prélèvements…) sont rejetées sur votre compte.
Oui             Non
Vous êtes régulièrement à découvert sur votre compte bancaire.
Oui             Non
Vous avez des échéances de crédit impayées.
Oui             Non
Vous avez remboursé l’argent d’une carte de crédit en empruntant sur une autre.
Oui             Non
Vous faites parfois des chèques pour des montants plus élevés que le solde de votre compte en espérant une rentrée d’argent avant son encaissement.
Oui             Non
Vous n’arrivez pas à épargner.
Oui             Non
Vous hésitez à ouvrir votre boîte aux lettres et/ou vous recevez des appels téléphoniques de vos créanciers.
Oui             Non
Vos charges fixes représentent plus de 33% de vos ressources.
Oui             Non
Vos soucis financiers affectent votre vie de famille ou votre travail.
Oui             Non
Vos réponses
- Une réponse positive : pas d’inquiétude.
- Vous avez répondu oui à
2 à 4 questions : votre budget risque de déraper, surtout si vous subissez une baisse de ressources inattendue (exemple : maladie hors navigation, arrêt technique du bateau, …) ou si vous devez régler des charges imprévues (exemple : facture de régularisation de charges, amendes, …).
-
Plus de 5 réponses affirmatives, attention danger votre endettement et le coût de celui-ci ne peuvent que renforcer votre fragilité financière.
Ne restez pas seul en cas de difficultés de financières, rapprochez-vous de vos créanciers et du Service Social Maritime.
Faire des économies au quotidien
Au quotidien, il est possible de réaliser des économies avec de simples gestes. Quelques exemples* :
- Prendre une douche de 3 minutes à la place d’un bain = 611 € annuels économisés
- Installer un réducteur de débit sur la douche = 164 € annuels économisés
- Réparer un robinet qui fuit au goutte-à-goutte = 105 € annuels économisés
- Installer un économiseur d'eau sur un robinet = 85 € annuels économisés
- Installer une chasse d'eau à double débit = 64 € annuels économisés
- Éteindre les appareils en veille = 55 € annuels économisés
*Base sur un an pour une famille de quatre personnes - Source : Finances & Pédagogie
Bonus
Retrouvez dans la grille les mots correspondants à des charges fixes et à une « bonne » gestion.​​​​​​​​​​​​​​
Cliquez sur l'image pour agrandir
Haut de page